AU SAINT ESPRIT

PREPARATION A LA PENTECOTE

quelques prières pour nous aider à invoquer l'Esprit Saint 

 

Ô Esprit-Saint, 
Amour du Père et du Fils,
inspire-moi toujours ce que je dois dire, 
comment je dois le dire,
ce que je dois taire, 
ce que je dois écrire, 
comment je dois agir,

ce que je dois faire 
pour procurer ta gloire, 
le bien des âmes, 
et ma propre sanctification.

Ô Jésus, toute ma confiance est en Toi. 
(Cardinal Verdier)

 oraisons du Missel 

Avant de s'en aller auprès de Toi, notre Père,

ton Fils a promis aux apôtres de leur envoyer l'Esprit Saint.

Ils ont reçu de Toi des grâces innombrables

qui leur ont fait connaître les choses d'en-haut.

Répands maintenant sur nous les mêmes dons de l'Esprit.

Nous Te le demandons par Jésus-Christ, notre Seigneur,

qui vit et règne avec Toi et le Saint Esprit dans les siècles des siècles. Amen

 

Le lundi entre l'Ascension et la Pentecôte

Seigneur, nous T'en prions :

que descende sur nous la force du Saint-Esprit, pour que nous puissions discerner ta volonté et l'accomplir tout au long de notre vie.

Par Jésus-Christ, notre Seigneur…

 

 

Le mardi

Dieu de puissance et de miséricorde,

nous Te supplions d'envoyer ton Esprit :

qu'il habite nos cœurs et fasse de nous le temple de sa gloire.

Par Jésus-Christ, notre Seigneur…

 

 

 

Dieu d'infinie bonté, nous T'en prions :

accorde à ton Eglise rassemblée par l'Esprit Saint

de se dévouer de tout son cœur à ton service

et d'être unie dans l'accomplissement de ta volonté.

Par Jésus-Christ, notre Seigneur…

 

 

Que ton Esprit Saint, Dieu créateur, nous transforme par ses dons :

qu'Il change notre cœur en un cœur que Tu aimes,

parfaitement accordé à ta volonté.

Par Jésus-Christ, notre Seigneur…

 VENI CREATOR

Viens, Esprit Créateur,
visite l’âme de tes fidèles,
emplis de la grâce d’En-Haut
les coeurs que tu as créés.
 
Toi qu’on nomme le Conseiller,
don du Dieu très-Haut,
source vive, feu, charité,
invisible consécration.
 
Tu es l’Esprit aux sept dons,
le doigt de la main du Père,
L’Esprit de vérité promis par le Père,
c’est toi qui inspires nos paroles.
 
Allume en nous ta lumière,
emplis d’amour nos coeurs,
affermis toujours de ta force
la faiblesse de notre corps.
 
Repousse l’ennemi loin de nous,
donne-nous ta paix sans retard,
pour que,sous ta conduite et ton conseil,
nous évitions tout mal et toute erreur.
 
Fais-nous connaître le Père,
révèle-nous le Fils,
et toi, leur commun Esprit,
fais-nous toujours croire en toi.
 
Gloire soit à Dieu le Père,
au Fils ressuscité des morts,
à l’Esprit Saint Consolateur,
maintenant et dans tous les siècles.
Amen.
VenicreatorSpiritus,
Mentes tuorum visita,
Imple superna gratia
Quae tu creasti pectora.
 
Qui diceris Paraclitus,
Altissimi donum Dei.
Fons vivus, ignis, caritas
Et spiritalis unctio.
 
Tu septiformis munere,
Digitus paternae dexterae.
Tu rite promissum Patris,
Sermone ditans guttura.
 
Accende lumen sensibus
Infunde amorem cordibus,
Infirma nostri corporis
Virtute firmans perpeti.
 
Hostem repellas longius
Pacemque dones protinius ;
Ductore sic te praevio
Vitemus omne noxium.
 
Per te sciamus da Patrem,
Noscamus atque Filium ;
Teque utriusque Spiritum
Credamus omni tempore.
 
Deo Patri sit gloria,
Et Filio, qui a mortuis
Surrexit, ac Paraclito
In saeculorum saecula.
Amen.
 
 
 
 

Veni Creator (Clip) - Schola Regina

HYMNE DE ST EPHREM DE NISIBE

HYMNE LXXIV

Sur la même mélodie

1 Hé ! Comment pourrai-je 
Te fixer, soleil, 
Te considérer ? 
De ton Seigneur, foule 
En toi de symboles !

  • Refrain : Béni, Ton Enfanteur !

2 Sa chaleur, qui donc 
Pourrait la scruter ? 
De lui distinguable, 
Mais non séparée : 
Ainsi l’Esprit Saint.

3 De cette chaleur 
La puissance habite 
En toutes les choses ; 
Tout entière en toutes 
Et toute en chacune.

4 Point ne se sépare 
Du rayon lui-même : 
Elle lui est unie ! 
Du soleil non plus, 
Car mêlée à lui.

5 Quoique elle s’étende 
À tout le créé, 
Chaque créature 
En reçoit l’effet 
Selon sa mesure.

6 Avec la chaleur 
Se chauffe le nu, 
En s’en revêtant, 
Comme fit Adam 
Quand dépouillé fut.

7 Aimable, la chaleur, 
À tous les dénudés ; 
Elle les envoie , 
Comme gens habiles, 
A toutes les tâches.

8 L’Esprit Lui aussi 
Vêtit les Apôtres 
Et les envoya 
Des quatre Côtés 
Accomplir leurs tâches.

9 Grâce à la chaleur 
Tout peut être cuit, 
Comme par l’Esprit 
Tout est sanctifié : 
Evidente image !

10 Par elle vaincu 
Le froid qui se trouve 
Au-dedans du corps, 
Comme la souillure 
Par le Saint-Esprit.

11 Par elle déliés 
Encore les doigts 
Que crispait le gel, 
Tout comme les âmes 
Que crispait le Mal.

12 Grâce à elle dansent 
Taurillons d’Avril, 
Comme les disciples 
Grâce au Saint-Esprit 
Qui habite en eux.

13 Grâce à la chaleur 
Encor sont brisés 
Les freins de l’hiver 
Qui tiennent contraints 
Les fruits et les fleurs.

14 Grâce au Saint-Esprit 
Encor sont brisés 
Les freins du Malin 
Qui tiennent contraints 
Tous les bons secours.

15 La chaleur réveille 
Aussi la matrice 
De la terre quiète, 
Comme fait l’Esprit 
Pour la Sainte Église.

16 Seul et démuni, 
À quoi bon se perdre, 
À quoi bon scruter 
Un trésor immense 
Qu’on ne peut cerner ?

17 Quoi ! Se mesurer 
Avec Lui ? Erreur ! 
Infime pour Lui 
Tout ce qui existe, 
Des quatre Côtés.

18 La chaleur défait 
Le mauvais mutisme 
Et son air glacial, 
Silence d’hiver 
Aux lèvres imposé.

19 Elle jase, la bouche, 
Et la langue aussi, 
Tout comme les langues 
De feu qui résident 
Dessus les disciples.

20 Car le Saint-Esprit
Grâce à Sa chaleur, 
Au moyen des langues, 
Chassa le silence 
Bien loin des disciples.

21 Silence vilain, 
Silence gelé, 
Comme par Hiver 
Tout terrorisé, 
N’osait point parler.

22 Le Peuple en effet, 
Symbolisé par 
L’hiver et le froid, 
Faisait grise mine 
Contre les disciples.

23 Mais le Saint-Esprit
Par le biais des langues 
De feu qui survinrent, 
Défit l’âpreté 
De tous ces frimas.

24 De chez les disciples 
Il chassa la crainte ; 
Le silence aussi 
Des langues s’enfuit, 
Et ce, grâce aux langues !

25 Espèce d’hiver, 
Satan fut maté ; 
Et le Peuple avec, 
Irrité, tout noir 
Comme Février.

26 Alors gazouillèrent 
Les moineaux du ciel 
En nouveaux ramages, 
Bravant l’épervier, 
Méprisant l’hiver.

27 Voilà ce qu’opère 
La chaleur ; et puis 
Voilà ce qu’achève 
L’Esprit Saint aussi : 
Qui donc y suffit ?

Jesus toi qui a promis

Date de dernière mise à jour : 07/03/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×