PREMIERE RETRAITE

1° retraite

voici le texte de la 1° retraite avec l'amour  de Sr Marie -Angélique MILLET , vous la trouverez dans  "dis ... Ecris" p 107-109. 

merci à Melle DUPONT Marie de nous aider dans cette oeuvre spirituelle en mettant en page ces textes . 

 

 

Premier Jour

Je te regarderai dans ta misère et dans ton amour, avec mes yeux jaloux pleins de Miséricorde... Regarde dans Mon cœur ouvert et dans ma prédilection pour toi.  

Deuxième  jour

Je te purifierai dans mes Mérites avec une tendresse inouïe de Sauveur...

Bois à la plaie de Mon cœur le Sang Rédempteur qui bouillonne et déborde si souvent sur ta misère humiliée.   

Troisième jour

Je te renouvellerai dans mon Amour d'époux jaloux, pour la ressemblance plus parfaite, pour la fusion plus brûlante, pour la substitution plus complète...

Livre-toi à ton Divin époux pour être plus épouse ;

À ton Hostie pour être plus hostie...

Ne faits plus rien.                                               

Quatrième Jour

Je t'appellerai à l'Amour : au calvaire, sur l'autel, dans mon Cœur au milieu de tes sœurs...

Suis-moi partout avec ton cœur et rien ne t’arrêtera pour satisfaire le Mien.   

Cinquième jour

Je t'épouserai de nouveau en te redonnant mon Cœur, mon Amour caché (la Sainte Eucharistie),

Ma souffrance cachée (Sa Grande Douleur).

Je te redemande un redoublement de foi et d'abandon à ma prédilection...

Change encore et toujours, en progressant, sans rien changer pour progresser :

Sois hostie, sois rien.  

 

 

quelques notes : 

 

ces quelques jours nous  montrent le visage de Dieu : il est celui qui ne cesse de  guetter notre retour de fils prodigue ( Lc 15) , il ne cesse de nous purifier comme il le fait de l'épouse infidéle en Osée ; il nous appelle à nous livrer à Lui , à nous abandonner entre ses mains   comme nous y invite le psaume 130 . 

Un Dieu qui mendie sa créature , qui ne cesse de nous chercher , le cri  " Adam où es tu ?" dans la genèse  ne cesse de retentir , allons nous répondre le " me  voici" comme le Seigneur Jésus nous en ouvre la voie ; relisons l'épitre aux Hébreux dans ce sens :" tu ne voulais ni offrande ni sacrifice , tu m'as ouvert l'oreille , alors j'ai dit "me voici Seigneur , je viens faire Ta volonté " .

 

 

 

Me voici, me voici (Totus Tuus)

Jours suivants

Sixième Jour

Je travaillerai dans le silence et le secret de mon mystère en toi...

Que ton âme aime ce que ta nature n'aime pas.

Tu m'as fait toutes les promesses possibles ;

Je n'en attends pas d'autres ; mais une surabondance d'amour pour remplir tes promesses dans la perfection de ton état.

Septième jour

Je me reposerai dans ton anéantissent, dans ta solitude, dans ton amour pur...

Aime, vis, et meurs dans ma Paix et t'y repose.                                 

Huitième Jour

Je M'offrirai à ta pauvreté pour la pourvoir de tout.

A ton impuissance pour la suppléer.

A ta faiblesse, pour la porter.

A ta misère pour la purifier.

A ton cœur plein de grâce pour le faire déborder d’amour.

Ne marche pas seule, ne travaille pas seule, ne reste pas seule.

Prends-Moi pour tout faire et tout souffrir comme une épouse Victime et Hostie.                           

 

 

 

 

Neuvième jour

Je te demanderai :

du surnaturel, de l'éternel, du divin,

pour avoir de l’amour sans défaut,

de l'amour confiant et abandonné.

C'est celui-là qui soulage ma Miséricorde et qui console mon Cœur...

Sois fidèle à Me demander de l'Amour par des actions d’amour.

Ta vocation : c’est l’amour.

Ta résolution : c’est l'amour.

Ton amour n'est-ce pas l'amour ?      

Dixième jour

Je descendrai dans le cœur sanctifié de mon épouse-Hostie

pour la consacrer de nouveau aux besoins de mon Amour délaissé.

Laisse-toi dévorer.

Laisse-toi consumer.

Mon tendre Amour !

Jésus ma Miséricorde !

Je me jette dans vos Bras avec toutes les misères

de ma vie passée, présente et à venir

et vous redis :

Que je Vous aime,

Que j'ai confiance,

Que je m’abandonne à votre Bonté sans nom !

Que je ne veuille plus vous donner

que de la Gloire et de la Joie,

du soulagement et de la consolation.

Merci de tant m'aimer,

de tant me combler

de si bien me garder en Vous-même.

Faites-moi vivre dans vos Bras de Sauveur et de Père entre Marie et Joseph...

Faites-moi mourir d'amour au fond de votre Cœur,

avant  de me perdre dans votre Lumière,

dans votre Feu,

dans votre Demeure d'Amour

pour toute l'éternité.

Amen. 

Si le Père vous appelle

Date de dernière mise à jour : 07/03/2014

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site